SanDisk Extreme 500 Go NVMe SSD, disque externe, USB-C, jusqu’à 1 050 Mo/s en vitesse de lecture et 1 000 Mo/s en vitesse d’écriture, résistant à l’eau et à la poussière

 109.00 (Prix au 07/12/2021 19:33 )

Obtenez une performance SSD NVMe présentant des vitesses de 1 050 Mo/s en lecture et 1 000 Mo/s en écriture, grâce à un disque haute capacité idéal pour créer un contenu époustouflant ou saisir des séquences incroyables.
Avec sa protection aux chutes jusqu’à deux mètres et sa résistance à l’eau et la poussière IP55, ce disque robuste ne craint presque rien
Voyagez l’esprit tranquille avec une garantie limitée de 5 ans et une coque en silicone durable qui offre un toucher haut de gamme et une meilleure protection à l’extérieur du disque

Catégorie :

Description

Obtenez une performance SSD NVMe présentant des vitesses de 1 050 Mo/s en lecture et 1 000 Mo/s en écriture, grâce à un disque haute capacité idéal pour créer un contenu époustouflant ou saisir des séquences incroyables.
Avec sa protection aux chutes jusqu’à deux mètres et sa résistance à l’eau et la poussière IP55, ce disque robuste ne craint presque rien
Voyagez l’esprit tranquille avec une garantie limitée de 5 ans et une coque en silicone durable qui offre un toucher haut de gamme et une meilleure protection à l’extérieur du disque
Utilisez la boucle mousqueton pratique pour l’attacher en toute sécurité à la boucle de votre ceinture ou votre sac à dos, garantissant une plus grande tranquillité d’esprit
Aide à préserver la confidentialité du contenu grâce à la protection par mot de passe incluse comprenant un cryptage matériel AES 256 bits, Par SanDisk, la marque à laquelle des photographes professionnels du monde entier font confiance pour prendre leurs meilleurs clichés au cours de leurs missions les plus difficiles

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SanDisk Extreme 500 Go NVMe SSD, disque externe, USB-C, jusqu’à 1 050 Mo/s en vitesse de lecture et 1 000 Mo/s en vitesse d’écriture, résistant à l’eau et à la poussière”